L'Ecarlate Editions
littérature, essais critiques
érotisme, rock’n’roll

Berthe Weill, la petite galeriste des grands artistes

Marianne Le Morvan

Genre : Essais

Parution : Novembre 2011

ISBN : 978-2-296-56097-0

Nb pages : 0

Couverture : Michaël Beaucé /Anne-Laure Aussel

Préface : Elisabeth Lebovici

Prix : 22 €

Distributeur : L'Harmattan

Résumé :

Cette biographie inaugurale de Berthe Weill restaure une oeuvre singulière et remet en lumière une importante actrice de la scène parisienne de l'art, au moment où celle-ci faisait converger les regards, en centralisant les lieux, à la fois d'apprentissage et d'exposition. Berthe Weill fut la première galeriste femme au tournant du XIX au XXe siècle. Elle ouvrit sa galerie d'art dès 1901 pour y montrer les artistes qu'elle jugeait (ses) contemporains. Elle y exposa d'emblée, à la fois les tenants de la modernité à la française - Matisse, ou Picasso, qui y tint sa première exposition - mais également ceux ou celles qui étaient mus par d'autres motivations, d'autres idéalisations quant à l'activité professionnelle de la création. Elle fut particulièrement vigilante, ainsi, à donner aux femmes artistes une place dans ses expositions, montrant régulièrement Emilie Charmy, Jacqueline Marval, Marie Laurencin, Suzanne Valadon ; ces noms ont refait surface au début du XXIe siècle, grâce aux efforts, notamment des historiennes de l'art féministes.

La biographie de Berthe Weill, concentrée autour du personnage d'une galeriste, une "battante", restitue également une pensée de l'art dans sa "présentation", son accrochage, son accompagnement critique, son commerce, sa survie. Cette pensée, Berthe Weill eut à coeur de la formaliser avec ses propres mots dans son ouvrage iconique : "Pan... dans l'oeil". Que reste-t-il, aujourd'hui, non seulement de cette activité, mais également des opérations qui ont consisté à l'éradiquer, à l'oublier ? Ce sont parmi les mystères que Marianne Le Morvan s'est entêtée à percer.

Elisabeth Lebovici

Retour Catalogue