L'Ecarlate Editions
littérature, essais critiques
érotisme, rock’n’roll

Le soleil noir du rock français. Olivier Caudron, de Lili drop à Olive.

Jean-François Jacq

Genre : Essais

Parution : Octobre 2012

ISBN : 978-2-336-00085-5

Nb pages : 204

Couverture :

Prix : 20 €

Distributeur : L'Harmattan

Résumé :

Olivier Caudron, dit Olive de Lili Drop, est le soldat inconnu du rock français. Adolescent déjà, il multipliait les projets. Diesel et Valérie Lagrange ont joué avec lui. Pure découverte de Philippe Constantin, il est le gamin adorable, l'enfant électrique, il est également la conscience rock de Téléphone, l'indispensable copain des débuts qui raccorde à la rue. Reconnu artiste, signé sur une maison de disques, Olive explose en 1979 avec le 45 tours, Sur ma mob, fantastique rock song, produit par Louis Bertignac, chantant les avatars d'un coursier lancé dans Paris comme une boule de flipper.
Tout le talent du garçon est dans cette chanson géniale qui lui ouvre les portes d'une major. Mais olive est également un explorateur, doté d'un appétit vertigineux pour toutes les choses opiacées. Il s'abîme et détruit sa carrière lors d'une série de fantasques planteries.
Gentleman junkie, olive est souvent rentré chez moi par la fenêtre (et j'habitais au troisième étage). Il surgissait en pleine fête, furetait, discutaillait, tirait un trait et repartait... par où il était venu.
Le rock'n'roll le suivait, accroché à ses basques.
Olive n'est plus depuis janvier 2006 et un jeune auteur a eu l'idée de dresser un joli petit tombeau à l'ami perdu. Le coeur bien lourd, certains l'ayant connu et aimé ont participé et ils racontent ici, finalement, une magnifique page du rock français, écrite dans la poudre, les larmes et le sang.
He was a wonderful child. Olive.
Philippe Manoeuvre (quatrième de couverture)

Retour Catalogue