L'Ecarlate Editions
littérature, essais critiques
érotisme, rock’n’roll

Some cliches. Enquête sur la disparition du rock'n'roll

Pierre Mikaïloff

Genre : Romans, Récits

Parution : Avril 2006

ISBN : 2-7475-9865-9

Nb pages : 200

Couverture : John Lydon par Pierre Benain

Prix : 17 €

Distributeur : L'Harmattan

Résumé :

Nous les avions aimés parce qu'ils étaient beaux, sales, incultes : les ROCKERS ! Souvenez-vous, c'était au XXe siècle. Ils n'occupaient pas encore la une des médias, mais, en revanche, sortaient de putains de disques. Elvis, Keith Richards, Johnny Rotten, autant d'alchimistes autodidactes auxquels nous devons notre bonne éducation. D'orgies sonores en slogans nihilistes, nous imaginions l'avenir radieux quand, au début des années quatre-vingt, tout a commencé à aller de travers.

"Pourtant, ces années étaient faites pour nous, elles avaient été disposées sur notre chemin pour que l'on tombe amoureux d'une fille qui osait afficher sur ses seins menus et sans entraves le nom d'un groupe de rock prometteur". Que reste-t-il de cette fun, fun music, capable de faire basculer son auditeur dans un univers de stupre et de chaos en moins de trois minutes ?

Ceux qui, comme l'auteur, ont passionnément aimé Detroit au mois d'août, les raviolis froids et survécu au pogo et à l'amour, se reconnaîtront dans ce reflet d'une génération qui se réfère à Lester Bangs ou Joey Ramone, comme autrefois ses aînés à Karl Marx ou André Malraux.

Retour Catalogue